2018, juillet | Pamplona Alta Pt.1

« Pamplona Alta Pt.1 » est la première série de cartes postales de Jessica VALOISE, et témoigne du reportage qu’elle a réalisé en 2017 dans le bidonville de Pamplona Alta, à Lima, au Pérou. Elle se décline en deux parties.

Cinquante pourcent des bénéfices de la vente des cartes de cette série est reversé à l’association Superlearner dont Jessica est la co-fondatrice.

Forte de 8 ans d’expérience en tant que photographe professionnelle et près de 40 000 km parcourus à travers le monde ; cette artiste au grand cœur allie désormais ses deux passions à travers la création de cartes postales.

Éditée en seulement huit exemplaires, chaque carte s’inscrit dans une série de douze photographies disponible uniquement pendant un mois.

LES PHOTOS PUBLIÉES SUR CE SITE NE SONT PAS LIBRES DE DROIT. LE TÉLÉCHARGEMENT, LA DIFFUSION, REPRODUCTION, DISTRIBUTION, COMMUNICATION DES IMAGES NE PEUT S’EFFECTUER QU’AVEC L’ACCORD DE JESSICA VALOISE.
POUR TOUT BOOKING OU ACHAT DE PHOTOGRAPHIES, MERCI DE CONTACTER MANAGEMENT@JESSICAVALOISE.COM.
© 2010 – 2018 JESSICA VALOISE
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1, Pt.1 - Carte n°1 | Le drapeau du Pérou sur la terrasse de Ivon.
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°1
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1, Pt.1 - Carte n°2 | Ici, Sayuri, Nadin et Judy lors de notre toute première rencontre, attendant qu’on leur explique le projet. Sayuri et Nadin sont soeurs, elles ont 12 et 9 ans. Judy a 11 ans et sa plus grande peur est qu’il y ait un tremblement de terre, le Pérou étant très régulièrement sujet aux tremblements. Sayuri et Nadin ont aussi un grand frère de 21 ans que Sayuri adore taquiner. Son rêve à elle est de devenir décoratrice d’intérieur et une des ses peurs est de tomber enceinte trop jeune comme beaucoup de filles du quartier. Sa soeur Nadin a peur du noir et rêve d’avoir une maison.
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°2
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1, Pt.1 - Carte n°3 | Aux pieds du bidonville, là où le bus nous dépose. Une longue montée depuis l’avenue principale en contrebas nous attend.
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°3
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1, Pt.1 - Carte n°4 | Kiara y Raquel sur le terrain de sport de Pamplona Alta.
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°4
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1, Pt.1 - Carte n°5 | Aujourd’hui, la plupart des maisons sont dans un état de construction continue, que les habitants renforcent et améliorent dès qu’ils peuvent se le permettre.
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°5
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1, Pt.1 - Carte n°6 | Beaucoup d’animaux de compagnie se baladent dans les ruelles du bidonville.
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°6
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1, Pt.1 - Carte n°7 | Une école privée (bien que libre d’assister) contraste avec les maisons peintes en dessous. L’école a été construite et est en partie gérée par une organisation d’aide catholique. Actuellement, la moitié des salles de classe restent vides parce que le gouvernement est incapable de fournir un personnel enseignant complet.
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°7
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1, Pt.1 - Carte n°8 | Les petites soeurs de Jérémy devant la boutique de leur grand-mère.
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°8
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°9
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°9
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°10
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°10
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°11
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°11
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°12
  • 2018, PAMPLONA ALTA
    Série n°1 des cartes postales Carte n°12