BIOGRAPHIE

« Jessica » vient de l’hébreu « Yishah », qui signifie « Yahvé regarde ». Et Jessica, c’est le monde qu’elle regarde avec ses yeux d’heartist, contraction de heart (cœur en anglais) et artiste, pour le retranscrire par la peinture, la photographie, la vidéo et l’écriture.

Citoyenne du monde, Jessica naît en 1989 dans un milieu multi-culturel, autant par sa cellule familiale que par sa ville natale, avec une soif innée d’apprendre, de comprendre et de créer.

Nommée Exploratrice-Reporter par Village Monde en 2018 et Exploratrice en Terres Solidaires en 2017, elle est également lauréate du programme Portrait de Photographe 2017-2018 de la Maison de la Photo de Montréal et intègre le studio Hans Lucas en 2018. Sa place déjà taillée à Montréal, la créatrice en ébullition a mis un pied sur chacun des continents et ne compte pas s’arrêter là.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

PEINTURE

Après plus d’une vingtaine d’années à peindre différents styles, du figuratif à l’abstrait, sur différents supports, du tissu au bois, ma recherche actuelle porte sur l’union des sens visuels et auditifs.

Il existe une parenté profonde entre la musique et la peinture. La musique, art immatériel, transporte les couleurs et les formes pour moi, que je retranscris alors en peinture, art matériel. Afin de garder cette immatérialité de la musique mais de me libérer des contraintes de temps et de durée dont elle dispose, je peins de l’abstrait. Ainsi ma recherche porte sur le rythme, la répétition du ton coloré, le mouvement, etc. qui définiront une composition de formes immatérielles et de couleurs qui agissent sur notre conscience profonde.

Les notes exprimées en couleur et formes abstraites non empruntes à la nature, donnent naissance à une contemplation qui provoque une profonde vibration de l’âme. Voir et donner à voir les sons en couleurs, transposer la musique sur une toile, en utilisant des techniques mixtes (acrylique, aquarelle, huile, résine) et différents outils (pinceau, bâton, seringue) par applications aussi variées que mes inspirations musicales (application, coulures, projections), la chorégraphie de mon geste inscrit mon action en harmonie avec les sons, sur des supports carrés rappelant le format des pochettes de vinyles.

PHOTOGRAPHIE / VIDÉOGRAPHIE

Après des études universitaires en sciences humaines et sociales spécialisées en psychologie, c’est avec une caméra que j’ai choisi d’appréhender le monde.

Observatrice née et naturellement discrète, là où un animiste voit une âme en chaque chose, je vois esthétisme et harmonie en toute chose. Ma recherche porte ainsi sur la société actuelle, sur l’humain, ses mécanismes d’organisation et d’adaptation, en gardant toujours un lien avec ce qui le différencie de toute autre espèce vivante, l’art, et donc sa capacité créative.

Influencée par la photographie de rue non posée prise sur le vif, je développe mes clichés numériques en mettant en avant l’esthétisme déjà présent par des procédés numériques accentuant les contrastes, généralement en noir et blanc, ou peu saturés, m’inscrivant dans une démarche d’auteure tout en appartenant au courant de la photo-documentaire.

Lorsqu’il s’agit de vidéo, inspirée du cinéma d’essai et de l’esthétisme de Wes Anderson, je privilégie des prises de vue instinctives non rejouées, montées dans un rythme lent et contemplatif, accompagnées d’une bande sonore naturelle ou minimaliste.

Auto-portrait, Montréal © 2017, Jessica VALOISE